Journée Nationale de la Résistance


Le 27 mai dernier L'Echo Râleur a donné de la voix et de l'émotion au public du Parc de Choisy.


Comme dans les paroles de Fleur de Paris que nous interprétâmes ce jour-là, elle était bien l'heure du retour, du retour des beaux jours !... Et du retour des commémorations pour la rock'n'chorâle ! A l'occasion de la Journée Nationale de la Résistance, L'Écho Râleur a pioché dans son répertoire commémoratif pour un set de chants de lutte et de résistance, toujours A capella Original & Culotté, allant du Temps des cerises à Bella ciao, en passant entre autres par Le Chant des marais, El paso del Ebro, pour finir sur Le chant des partisans arrangé pour nous par Bruno Droux. Comme pour chaque JNR depuis 2013, nous étions -malgré tout en cette année de Pont de l'Ascension une douzaine de Râleurs- fiers de représenter les valeurs du Saint Râle et de chanter la Liberté pour les associations de familles de fusillés, internés et déportés, les anciens résistants et leurs descendants, qui tous nous rappellent que le ventre de la bête immonde suinte encore aujourd'hui. En plus du devoir de mémoire si cher aux Râleurs, cette année marquait par higher l'anniversaire des 80 ans de la publication clandestine du Silence de la mer de Vercors grâce aux petites mains résistantes qui imprimèrent, brochèrent et distribuèrent ce texte magnifique sous le manteau pendant l'Occupation, risquant la police de Vichy, la Gestapo puis les Camps de la mort. Puisse leur souvenir continuer à nous inspirer longtemps encore ! Mais il est bien court le temps des cerises, L'Écho refera résonner bientôt son répertoire originel et néanmoins toujours en mouvement. Pour la Fête de la musique nous râlerons en soirée chez Nous antigaspi au 136r. St Maur, et bien entendu au festival des Voix sur Berges le 26 juin 2022 en fin de programme. D'ici-là likez donc nos réseaux, Râlez fort et n'oubliez pas d'être heureux !!

Ajouter un commentaire

Le code HTML est affiché comme du texte et les adresses web sont automatiquement transformées.

Haut de page